A PROPOS

Depuis 2003, la Compagnie du Si crée des spectacles s'appuyant sur le répertoire contemporain, qu'ils soient pour adultes ou jeune public : « Le Quatuor de Musique de Chambre à coucher », créé en 2004 au Théâtre du Pont Tournant, donné une trentaine de fois dans le Département, et « On dirait que c'est la nuit », spectacle jeune public créé en 2006 au Glob Théâtre, ont été les premiers spectacles de la Compagnie. Puis vinrent une série de spectacles diffusés sur tout le territoire régional et même au delà : de la poésie sensible de « l'Ogrelet » de Suzanne Lebeau - créé en 2007 au Glob Théâtre et qui a marqué un tournant dans le travail de la Compagnie avec 116 représentations – aux réflexions métaphysiques des 3 M de Bordeaux dans « La Terrasse de Malenciel » - représenté en plein air en 2008 au Château de Montesquieu puis à Malagar la saison suivante - sans oublier la création mondiale en 2010 de « L'Apprenti » la première pièce jeune public de Daniel Keene en 2010, jouée notamment à l'Avant-Scène de Cognac et au Théâtre d'Angoulême. Un travail avec la Scène Nationale d'Angoulême est d'ailleurs mené sur ces dernières années avec la commande de deux spectacles : « Héroïques ? » en 2013 puis la coproduction de : «Une histoire du Théâtre racontée et jouée en 52 minutes » créé en 2015 et repris pour une série de 17 représentations en 2016.

 

Nous proposons également depuis plusieurs années des créations qui vont à la rencontre de tous les publics. Pour cela, elles sont généralement adaptables et de formes légères, autonomes et tout terrain, en capacité à être présentées autant sur des grandes scènes que dans des bibliothèques, des salles de villages ou des maisons de quartiers.

 

Nous souhaitons toujours conserver une dimension populaire à nos actions artistiques et culturelles. Et nous adresser à tous en permettant à chacun la découverte ou le renforcement des liens qu'il peut entretenir avec une expression théâtrale dont le sens et la valeur des propos s'inscrivent au coeur de la démarche artistique. Au-delà d'une esthétique théâtrale sujette aux modes, nous souhaitons plus que jamais conserver le sens des textes comme élément premier du travail et mêler les différentes formes d'expressions artistiques et littéraires.

 

Dans nos productions, l'univers musical s'inscrit fréquemment comme élément central du dispositif de création. Le son comme matière concrète de jeu et projection de l'imaginaire permet ainsi l'instauration de climats propices à la musique de la langue.

 

La Compagnie du SI développe aussi depuis plusieurs années un travail autour du livre et de l'album jeunesse : une cinquantaine de lectures musicales pour enfants ou pour adultes ont été proposées au public depuis 2004. Chacune fait l'objet d'une création musicale et d'un univers sonore spécifiques qui permettent de donner une nouvelle dimension au texte.

 

Maintenir un lien fort entre les créations, la formation et l'ouverture à tous les publics est un autre axe majeur de la Compagnie du Si. Le travail de sensibilisation s'inscrit dans cette démarche et représente une part importante de la vie de la compagnie ; s'appuyant sur une expérience pédagogique qui a débutée en 1988 et sur son Diplôme d'État d'enseignant de Théâtre, Alain Chaniot intervient depuis 1995 au sein des IUT de Bordeaux, depuis 2001 au niveau des options théâtre du Lycée Montesquieu de Bordeaux et depuis 2008 dans les options théâtre du Lycée de l'Image et du Son d'Angoulême. Ce travail se construit en étroit partenariat avec les équipes de terrain et les structures qui nous soutiennent : DRAC Aquitaine, Conseil Régional d’Aquitaine, Conseils Départementaux, municipalités, Éducation Nationale, Théâtre d'Angoulême Scène Nationale, Office Artistique de la Région Aquitaine, Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel de la Gironde.

EQUIPE

SENSIBILISATION

Association loi 1901 - SIRET 401 448 436 000 48 - Code APE 9001 Z - © 2016 Cie Du Si - Tout droit réservé

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Vimeo Icon

La Compagnie du SI reçoit le soutien du Conseil Départemental de la Gironde, du Conseil Régional d'Aquitaine et du Ministère de la Culture et de la Communication